ATEMI Mont d'Or est affilié à la FFKADA

compteur

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_countervisites aujourd'hui83
mod_vvisit_countervisites ce mois4581

Notes de stage –Calam été 2013-

Stage intensif de Da Cheng Chuan.

1- Participants.

Ce stage, du 20 au 25 juillet 2013, est dirigé par Michèle et Christian Ribert, fondateurs et enseignant au Centre Calam , en Auvergne, élèves directs  de Feu Maitre Wang Xuan jie, lui même élève direct et disciple du fondateur du Da Cheng chuan, maitre Wang Xiang Zai.

Ce stage rassemble une quinzaine de participants, ayant déjà eu à plusieurs reprise l’occasion de  se retrouver, à Calam, en Chine ou ailleurs, et de pratiquer ensemble. Tous sont des adeptes, de plus ou moins longue date des arts énergétiques ou martiaux très divers, soit du Da Cheng en tant que tel,  du qi qong à l’aïkido, en passant par le tai chi, le Xing yi, le Bagua, la lutte, le Pancrace, le Sambo ou le Karate . Tous sont venus, voire revenus dans l’objectif commun d’instiller davantage de profondeur à leur pratique, grâce au travail de soutènement que porte en lui le Da Cheng chuan. Le fait que la majorité des participants se connaissent, et s’apprécient bien, favorisera, d’emblée, l’installation d’une atmosphère constructive et positive à ce stage. J’y suis accompagné par deux de mes élèves, Valerie Piccardi, enseignante en qi qong et tai chi  à Atemi, et Arthur Millier, 19 ans, 13 ans de présence au club.



2 -Le lieu du stage.

Comme l’an passé, ce stage prendra place non plus au centre Calam, mais au centre du Croizet,  centre d’accueil spécialisé pour les stages culturels ou confessionnels, à Espinasse (63  ) près de ST Priest des Champs,  loué pour la circonstance au couple Ribert . Je garde , depuis 2012, de cet endroit un souvenir négatif, de par son allure de chantier mal ou pas terminé, de ses abords encombrés, de ses douches ornées de fils électriques ; mais cette année, tout à changé ; les amas de palettes et de pneus ont disparu, l’herbe a été fauchée tout autour de l’immense  bâtisse en pierre ; les  sanitaires  sont achevés et fonctionnels , conférant au lieu un ensemble champêtre net et propret ; je me trouve finalement très  à l’aise dans ma petite chambre individuelle en bout de bâtiment,  propice à une vraie retraite,  pour une profonde remise en question de ma pratique et de mon parcours . La fatigue accumulée au cours de ces dernières semaines, de ces derniers moïs, de ces dernières années  ne sera donc pas péjorée, comme le stage de 2012, par un environnement déroutant…. L’esprit du Centre Calam est bien là, je le sens, et il m’inspire, d’emblée.

3-L’objectif et le thème du stage.

Une brève mais constructive réunion préalable au premier entrainement, nous amène, sous la direction de Christian,  à tenter ensemble, selon un forum détendu et animé, de définir de quelle manière rendre plus concrète la pratique de notre Da Cheng chuan…. De bien déterminer quelle est la finalité de cette discipline monacale, austère, souvent, essentiellement posturale, même si les 21 postures, ou plus, selon  d’autres courants, nous offrent une ….diversité  !!! Comme l’an passé, nous nous posons la question de savoir de quels exercices nous pouvons, sans dénaturer le fil de soie du Da Cheng, agrémenter, voire rendre notre pratique plus concrète,  de quelle manière il nous est possible aussi de la rendre plus ludique, et enfin tout en évitant les rudes confrontations propres au Tai ki Ken de Maitre Sawai,  de quelle manière il est possible de  nous étalonner  par rapport à notre temps de pratique, sa qualité, nos progres, et bien entendu , nous confronter aux autres, sans toutefois  entrer dans  l’état d’esprit qui sévit dans le  microcosme des  sports de combats, et même parfois, au sein des arts martiaux.

Pour avoir le détail de ces notes, merci d'en faire la demande à JC GUILLOT - 04 78 91 45 50 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.