ATEMI Mont d'Or est affilié à la FFKADA

compteur

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_countervisites aujourd'hui83
mod_vvisit_countervisites ce mois4581
Témoignages

Témoignage de Corinne et Angélique.


C'est ma fille Angélique qui a commencé le Taï-Chï elle a trouvé dans cette discipline bien-être et détente ,

pour ma part je faisais de la gymnastique pour adulte mais j'ai arrêté celle-ci qui ne me satisfaisait pas (douleurs aux épaules et aux genoux)

j'ai fait un premier cours d'essai en Taichi et ensuite je me suis inscrite car  j'y ai trouvé une discipline qui ne sollicitait pas trop mes genoux

et qui a fait disparaitre mes douleurs d'épaule ,

Merci à Marc et à Jean-Claude


AvriL 2011

 

 

Témoignage de Chantal (58 ans)


Que m’apporte l’enseignement de Jean-Claude depuis quelques années ? Tellement de choses que je ne sais par où commencer ! Et tant puis si je suis trop « bavarde » !

D’abord la découverte que, à force de persévérance, de confiance en son professeur –qui lui vous apprend à vous faire confiance- cette pratique est une aide extraordinaire dans sa vie quotidienne, dans la découverte de son propre potentiel.
Une amélioration significative de la santé physique et psychique, la démonstration éclatante que corps et esprit ne vont pas l’un sans l’autre dans le « prendre soin » indispensable de soi, et donc par ricochet de ceux que l’on aime.
Et ce qui va de pair quand on pratique cette discipline, une manière différente d’appréhender les difficultés et d’apprendre à « lâcher prise » ! (ce qui pour moi ne fut pas une mince affaire !!).
Bref ce n’est pas le remède miracle mais quel soutien précieux pour aider à se « réparer » et à avancer positivement dans la vie ! Et tout cela de manière très pragmatique, sans aucune connotation ésotérique ou religieuse.
Maintenant, et ce ne fut pas toujours le cas, je pratique et progresse avec bonheur, seule à la maison, et avec d’autres élèves lors des cours et des ateliers, dans une ambiance formidable et bienveillante.
Là, pas de compétition, pas de clivage entre hommes et femmes de tous âges, et cela est d’autant plus enrichissant que j’approche de la soixantaine, sans appréhension maintenant grâce notamment au qi gong et au tai chi.
Je vais m’arrêter là en rendant un hommage du fond du cœur à Jean-Claude pour sa grande générosité à transmettre, la qualité de son enseignement et son souci constant de nous faire découvrir de nouvelles approches de cet art , toutes complémentaires, au fur et à mesure de ce qu’il continue, lui aussi, de perfectionner inlassablement.

Et aussi petit coucou à son épouse Françoise qui sait aussi si bien nous accueillir chez eux.

 

Avril 2011

 

Témoignage de Sylvianne


"Je pratique le Qi qong et le taï chi depuis à peine deux ans. Ces deux disciplines basées sur des enchainements de mouvements lents et contrôlés agissent sur la souplesse des articulations et le tonus musculaire et m'ont permis d'acquérir progressivement un meilleur équilibre, une coordination améliorée et une concentration supérieure.
C'est une "gym douce", qui pratiquée de façon régulière,  apprend à se placer, à respirer et surtout en fin de compte,  à canaliser notre énergie mentale.
Bref, en pratiquant de manière régulière, je peux dire qu'il s'agit pour moi avant tout d'un art de la santé (par exemple , à chaque posture correspond un organe) où le travail progressif dénué de toute compétition porte incontestablement ses fruits.
A la fin d'une séance, le stress est libéré grâce au contrôle de la respiration et une meilleure connaissance de son corps.

le Qi qong et le taï chi,  synonymes d'un art du mouvement intérieur .

 

Mars 2011

 

Témoignage de Matthieu

Que dire sur le dojo Atemi Mont d’Or et ce que j’y vis depuis environ 5 ans ?

L’amitié avec l’un des enseignants, un art-martial sans compétitions, la profondeur et la richesse apparente de l’enseignement furent les premiers moteurs de mon adhésion.
Aujourd’hui alors que la méthode,  le groupe et moi-même ont évolués, les raisons de bases de ma présence dans le dojo demeurent : une pratique sérieuse,  authentique, qui n’exclue pas une réelle convivialité. A tous cela s’ajoute, en bonus, un véritable bien-être corporel (pour ma part au niveau du dos).

 

janvier 2011

 

Témoignage Maman d'Erwan

Jean Claude est un excellent enseignant il a su faire évoluer Erwan de manière positive tout au long des 10 années pendant lesquelles il a suivi ses enseignements. Aujourd'hui, pour cause de déménagement dans une autre région, il doit cesser de fréquenter le dojo.
Nous ne pouvons lui dire qu'un seul mot, MERCI, un grand merci.

 

Janvier 2011

 
<< Début < Préc 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 3 de 3